L’UNICEF appelle le gouvernement à prendre des mesures préventives appropriées

* Néanmoins, l’agence onusienne a déjà construit 500 classes pour renforcer la gratuité de l’enseignement de base.

Dans une déclaration faite le mercredi dernier à la conférence des Nations unies, l’UNICEF plaide pour que le Gouvernement de la RDC prenne des mesures appropriées pour prévenir l’utilisation et la manipulation des enfants à des fins politiques. L’agence des NU à travers sa représentante adjointe Katya Marino rappelle également à la population que les enfants ne devraient pas être utilisés dans des manifestations « populaires ». « Nous exhortons les leaders des partis politiques partout dans le pays à cesser d’utiliser les enfants en les manipulant de diverses manières« , a-t-elle insisté.

Ces actes, selon elle,  constituent une violation des droits de l’enfant dans la mesure où ils affectent notamment le rythme et la présence des enfants à l’école et peuvent faire courir aux enfants des risques élevés. L’UNICEF et les acteurs de protection de l’enfance ont, en effet, été alertés par des incidents affectant des enfants pendant les manifestations dont des blessures par balle, décès et incarcérations.

Cependant, « nous lançons un appel aux autorités et à toutes les forces vives du pays, y compris à la société civile et aux parents, pour qu’ils redoublent d’efforts afin d’appuyer les acteurs de la protection de l’enfance dans leur lutte contre la manipulation des enfants à des fins politiques, manipulation qui les exposent à des risques importants de violences ou d’arrestations en violation des dispositions de la Loi portant protection de l’Enfant mais aussi de la Convention de Internationale des Droits de l’Enfant« , a-t-elle évoqué.

Enfin, l’UNICEF plaide pour l’instauration d’un environnement protecteur qui contribuera à prévenir et à combattre la violence, la maltraitance et l’exploitation des enfants. Ce, afin d’assurer autant que faire se peut la survie et l’épanouissement de l’enfant, moyennant une tolérance zéro pour toutes les formes de violence à leur égard.

500 nouvelles classes construites par l’UNICEF

Par ailleurs, la représentante adjointe de l’UNICEF a fait savoir que la place des enfants était à l’école. Cette dernière garantit le développement et forme les citoyens de demain pour un Congo plus fort, a-t-elle soutenu. « L’UNICEF  appuie le gouvernement, en l’occurrence le ministère de l’Education, au niveau national et au niveau provincial dans le programme de gratuité scolaire« , a renchéri  Katya Marino. « Nous avons, à travers les fonds de différents bailleurs, déjà construit  plus de 500 classes. Et il y en a d’autres qui sont déjà planifiées pour l’année 2021, plus de 500 nouvelles [classes] dans presque toutes les provinces de la RD Congo pour pouvoir bien accueillir ces enfants qui ont rejoint les bancs de l’école grâce à la gratuité « , a-t-elle annoncé.

« Comme vous le savez, les classes sont beaucoup engorgées, c’est comme ça que c’est important d’élargir l’espace des écoles avec des classes additionnelles pour pouvoir bien accueillir les enfants« , a conclu Katya Marino.           

Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort