Les avocats de l’ex AG de l’ANR exigent la comparution de l’État congolais comme civilement responsable

Le procès qui oppose le bâtonnier Jean-Claude Muyambo à Kalev Mutondo, ancien administrateur général de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR), s’est ouvert hier lundi 3 mai au Tribunal de grande instance de Kinshasa/Gombe. L’ex-AG de l’ANR Kalev Mutondo a été représenté par ses avocats.

J.C. Muyambo a personnellement comparu à cette audience, assisté de ses avocats conseils. Il n’y a pas eu grand-chose à cette première audience. Les juges ont juste vérifié leur saisine et autres questions liées à la forme et identifié les parties.

Les avocats de Kalev Mutondo se sont présentés avec un mandat les autorisant à représenter leur client. Ils ont affirmé comparaître à titre conservatoire et indiqué que leur client est prêt à se présenter à la Justice, pourvu que l’avis de recherche lancé contre lui soit retiré.

Après vérification de la saisine, le tribunal a levé la séance, en renvoyant la cause au 7 mai prochain, après débat entre les deux parties.

Au cours d’une interview accordée à la presse au  terme de cette audience, Me Mbere Moba Cyprien, membre du collectif d’avocats de Kalev Mutondo, a exigé que l’État congolais puisse comparaître à la prochaine audience fixée comme civilement responsable.

 « Nous appelons l’État congolais dans cette procédure, parce que c’est lui qui était employeur de notre client. C’est logique. On estime que notre client doit faire appel à son employeur, à son ancien patron pour répondre de ces faits gratuitement mis à sa charge. Il faut que l’État vienne comme civilement responsable à ce procès. Et c’est du bon droit. On n’invente rien« , a déclaré Me Mbere Moba.

Le bâtonnier Jean-Claude Muyambo avait déposé une plainte contre Kalev Mutondo pour plusieurs griefs dont torture, tentative d’assassinat, arrestation arbitraire et détention illégale avec tortures corporelles et extorsion.

Ce procès démarre au moment où Kalev Mutondo est sous le coup d’un avis de recherche lancé contre lui par le Procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe, après plusieurs invitations de la justice auxquelles il n’a pas répondu. Il a, par ses avocats, demandé à la justice de retirer cet avis de recherche afin de se présenter en homme libre.

L’ex-AG de l’ANR a, en même temps, déposé une plainte contre Jean-Claude Muyambo par le canal de ses avocats conseils.

Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort