Le ministre de la Santé réceptionne un lot de médicaments de l’UNFPA et de l’OMS évalué à 57.000 USD

Le ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, le docteur Jean-Jacques Mbungani, a réceptionné un lot de médicaments du Fonds des nations unies pour la population (UNFPA) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à l’Hôpital de Keyshero pour les sinistrés de l’éruption volcanique de Nyiragongo, à Goma. Ce kit est évalué à 57.000 USD américains pour couvrir les besoins de plus ou moins 150.000 personnes.

C’était à l’occasion d’une réunion de clarification tenue, hier jeudi 27 mai autour du gouverneur du Nord-Kivu, le Lieutenant Général, Constant Ndima, le Directeur adjoint du Chef de l’État et les membres du Comité international de la Croix rouge (CICR). 

L’Hôpital de Keyshero et les aires de santé affectée,s à savoir Nyiragongo, Kibati, Kanyarucinya, Turunga, Sake et Kirotshe ont été visités par le docteur Jean-Jacques Mbungani qui fait partie de la délégation gouvernementale venue à la rescousse des populations de Goma. 

A en croire la cellule de communication du ministère de la Santé, cette dotation est composée essentiellement de kits de prise en charge des Infections sexuellement transmissibles (IST), de kits d’accouchement médicalisé, destinés à couvrir 150.000 personnes, principalement les femmes en maternité, durant trois mois pour un coût global de plus ou moins 57.000 USD. Des sacs de riz et des bouteilles d’eau ont été aussi remis.

Pour sa part, le CICR a pris le ferme engagement de prendre en charge une partie de la facture. L’équipe gouvernementale, quant à elle, a rassuré plus d’un, de sa contribution afin de résoudre cette problématique de pénurie d’eau touchant près de 500.000 habitants de la ville de Goma. La relance de la desserte en eau dans le chef-lieu du Nord-Kivu est estimée à 650.000 USD.

Le patron de la santé, a également remercié les partenaires qui sont intervenus pour soulager les peines de populations. Dr Mbungani a réaffirmé l’élan de solidarité du Gouvernement central à toutes les familles éplorées par cette catastrophe naturelle. 

Dans la même optique, le Gouvernement central a remis les fonds nécessaires pour réhabiliter la route principale de Kibati, délabrée par les laves du volcan.

L’Exécutif national apportera aussi une  contribution pour la REGIDESO et procédera également à la remise de kits médicaux dans les hôpitaux qui ont accueilli les personnes blessées suite à  cette éruption volcanique.

L’éruption volcanique de Nyiragongo du samedi 22 mai fait état d’au moins 32 morts. Plusieurs autres tremblements de terre ont suivi cette catastrophe. Au moment actuel, la population se dirige vers Sake pour se mettre à l’abri. 

Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort