Le gouvernorat de Kinshasa initie un projet de réhabilitation de 300 km de chemin de fer

Bientôt, la reprise du trafic sur les lignes de chemin de fer de la ville de Kinshasa. Ce, grâce à un projet du Gouvernorat de la ville visant la réhabilitation de 300 km de rails. Dans cette perspective, le gouvernement Gentiny Ngobila a effectué mardi 4 mai, une descente sur le terrain pour inspecter la voie ferrée en différents endroits, afin de s’imprégner de son état après plusieurs années de dégradation et mener à bien le projet.

Accompagné d’une forte délégation d’investisseurs ainsi que de son ministre des Infrastructures et de celui des Transports, Gentiny Ngobila a commencé sa visite d’inspection par la gare centrale, avant de se rendre au quartier Kingabwa, pour terminer dans la commune de Masina sur le tronçon compris entre Masina Petro Congo et l’entrée de l’avenue Kulumba vers BKTF.

Tout au long de la visite, le gouverneur de la ville a reçu des explications des ingénieurs quant à la possibilité de réhabiliter cette voie. En clair, le projet est de construire 300 kilomètres de rails dans la ville de Kinshasa. Selon les investisseurs, maître d’oeuvre du projet, ce dernier comprend quatre phases. La première est celle de la gare centrale englobant le tronçon Gare centrale-Kintambo, puis  Kinsuka-Upn. Le second axe prend en charge le tronçon Kimwenza-Matete enfin Gare centrale- aéroport-Maluku.

Il sied de noter que de la Gare centrale à Maluku, c’est la Société commerciale de transports et ports(SCTP) qui va exécuter les travaux, avec le financement de la Chine, de l’Italie ainsi que des entreprises françaises. Ce projet est piloté par Trans Connexion Congo (TCC).

Fyfy Solange TANGAMU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort