Le Gouvernement note une hausse des réserves de change

Bonne nouvelle. Le Gouvernement congolais note une hausse des réserves de change au niveau de la Banque centrale du Congo (BCC).  C’est le constat fait au cours de la réunion du Comité de conjoncture économique, présidée hier mardi 11 mai par le Premier ministre, Jean Michel Sama Lukonde.

Pour le ministre du Plan, Christian Mwando Nsimba qui a fait le compte-rendu de cette réunion, cette augmentation des réserves de change au niveau de la BCC va, à coup sûr, renforcer la solidité de la monnaie nationale.

« Nous avons parlé de la situation de notre monnaie qui  s’est réaffirmée. Nous avons noté, au niveau de la Banque centrale  du Congo, une hausse des réserves de change. Ce qui conforte la solidité de notre monnaie« , a-t-il déclaré.

Dans le registre social, le Comité de conjoncture économique a souligné la hausse des prix des denrées alimentaires de première nécessité. Le premier ministre Sama Lukonde a recommandé au ministre du Plan et à celui de l’Agriculture de travailler dans le sens de la diversification de l’économie nationale et de l’autosuffisance alimentaire.

Dans le chapitre minier, les participants à cette réunion ont noté avec satisfaction la hausse de prix des minerais.  Selon le ministre du Plan, cette hausse des prix des métaux va probablement permettre au pays d’avoir des revenus au niveau interne.

« Nous avons constaté quelque chose qui est positive. C’est la hausse des cours des métaux qui va permettre probablement d’avoir plus de revenus  au niveau interne« , a lâché Christian Mwando.

De l’analyse de la situation minière, les participants à ce rendez-vous hebdomadaire ont constaté que des minerais congolais non tracés sont vendus en quantité aux pays voisins, sans que l’argent généré par cette vente illégale ne profite aux caisses de l’Etat.

 Fort de ce constat, le premier ministre Jean Michel Sama Lukonde a donné des instructions à la ministre de Mines pour qu’un effort soit fait de manière à retracer les minerais qui sortent illégalement du territoire national congolais au profit des Etats voisins.

Comme à la réunion précédente, il a été constaté un regain d’optimisme au niveau international, en ce qui concerne les activités économiques. Au niveau du commerce extérieur, il a cependant été noté un risque de la hausse de prix dictée par la hausse générale des cours des biens.

C’est la deuxième réunion du Comité de conjoncture économique que tient le Gouvernement Sama Lukonde depuis son installation. Outre le Premier ministre, le ministre du Plan et de l’Agriculture, la réunion d’hier a connu la participation de la ministre des Mines, de celui du Commerce extérieur et du gouverneur de la Banque centrale du Congo.

Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort