Le FCC exige du gouvernement des mesures urgentes pour soutenir les populations en détresse

Réunis en Séance extraordinaire à Kinshasa ce jeudi 27 mai 2021 ;

Conscients des conséquences graves, humaines et matérielles de l’éruption volcanique du 22 mai 2021 et du danger permanant face à une nouvelle éruption ;

Tenant compte des éléments alarmants présentés par l’Observatoire Volcanique de Goma OVG en sigle, avec notamment la possibilité d’extension du magma sur le lac Kivu ;

Compte tenu du fait que le lac Kivu contient une quantité importante de gaz méthane non exploité, avec risque d’explosion pouvant conduire à la mort par asphyxie ou brulures sévères ;

Prenant acte du message du Gouverneur militaire du Nord Kivu en date du 27 mai 2021, donnant un caractère obligatoire à l’évacuation des 10 des 18 quartiers de la ville de Goma ;

Au regard de l’ampleur de la menace qui pèse sur la ville de Goma, Le FCC et son Autorité Morale, Joseph KABILA KABANGE, président de la République honoraire, font la déclaration suivante :

1. Le Front Commun pour le Congo suit avec préoccupation la situation de l’éruption du volcan Nyiragongo. Il présente ses condoléances à toutes les familles éprouvées et exprime sa compassion à la population de Goma.

2. Le FCC invite toute la population Congolaise à l’unité, au patriotisme et à un élan de solidarité avec nos compatriotes de Goma.

3. Le FCC demande au gouvernement de jouer pleinement son rôle dans la mise en œuvre du plan de contingence et dans la coordination des activités humanitaires sur le terrain.

4. La situation au niveau de l’évacuation des populations ainsi que la prise en charge des populations déplacées étant très critique, le FCC exige du gouvernement que soient prises toutes les mesures urgentes pour soutenir et accompagner ces populations en détresse.

5. Le FCC invite la communauté internationale et l’ensemble des acteurs humanitaires à se mobiliser aux côtés des populations sinistrés de Goma et ses environs.

6. Le FCC encourage l’Observatoire Volcanique de Goma (OVG) et les autres scientifiques à rester focalisés sur la situation des volcans Nyiragongo et Nyamulagira et à donner en temps réel les informations utiles à la population et aux décideurs. A cette fin, le gouvernement est tenu d’apporter tous les moyens nécessaires devant lui permettre de mener à bien sa mission.

Fait à Kinshasa, le 27 mai 2021

Pour le FCC,

Raymond Tshibanda N’Tungamulongo

Président de la Cellule de Crise

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort