Katumbi collecte, en deux jours, 86.000 dollars en faveur des sinistrés de Goma !

* »Ensemble pour la République ne sera jamais un parti d’injures ».

L’éruption du volcan Nyirangongo, au Nord-Kivu, a touché la fibre patriotique du  président national d’Ensemble pour la République. Déterminé à voler à la rescousse de ses compatriotes en détresse, Moïse Katumbi a initié, le samedi 29 mai, une collecte en faveur des sinistrés de Nyiragongo. Une opération qui lui a permis de mobiliser, en deux jours, la somme de 86.000 dollars américains.

L’ancien gouverneur du Katanga a promis, dès lors, de remettre ces frais au Gouvernement central, a-t-il annoncé lors d’un point de presse tenu hier dimanche 30 mai à Lubumbashi. « Nous sommes déjà à 86.000 dollars, confirme Moïse Katumbi. Déjà, la semaine prochaine, nous allons envoyer la première enveloppe. Notre secrétaire général va les remettre au gouvernement central à Kinshasa. Et la collecte va se poursuivre…« .

« Au fur et à mesure que la collecte est faite, elle sera transférée pour subvenir tant soit peu aux besoins exprimés de ces compatriotes sinistrés« , a renchéri le porte-étendard d’Ensemble pour la République. Aux dires du chairman de la capitale cuprifère, sa formation politique ne va donc pas attendre d’atteindre des millions pour remettre ces fonds directement à l’Exécutif congolais qui a pour mission de canaliser et d’acheminer les contributions auprès des populations victimes de l’éruption et de séismes.  

Loin de se cantonner aux vœux pieux de ces acteurs politiques qui promettent monts et merveilles à la population sans poser des gestes, Moïse Katumbi se veut concret, comme à l’accoutumée. C’est dans ce contexte qu’il a démarré sa collecte au sein même de son parti, exhortant ses nombreux cadres et militants, disséminés à travers le territoire national, à mettre la main dans la poche pour alimenter la caisse de solidarité nationale. Il appelle, par ailleurs, tous les Congolais à l’élan de solidarité envers  »leurs frères et sœurs de Goma ».

GRANDE CAMPAGNE D’ADHESION

Outre le lancement de la caisse de solidarité en faveur de victimes de l’éruption du volcan Nyirangongo, Moïse Katumbi a lancé, le même samedi, une grande campagne d’adhésion à son parti, au cours d’un meeting qui a drainé autour de lui une foule monstre. A la Cité de jeunes, dans la commune de Kampemba, à Lubumbashi des nombreux Lushois ont adhéré à Ensemble pour la République, à la suite de Moïse Katumbi, fier de brandir sa carte de membre.

« Souvent, les gens entrent en politique au Congo pour remplir leurs poches. C’est ce que nous voulons changer. Que l’on sache que les richesses du pays ne sont pas les richesses des politiciens« , a-t-il déclaré. « Ensemble pour la République ne sera jamais un parti d’injures. Mais, partout où il y aura de l’injustice, de la calomnie, de la corruption, il sera debout et intransigeant pour faire front et défendre les valeurs positives« , a clamé tout haut le populaire leader du  Katanga.

Ces messages forts, empreints de patriotisme, le chairman a tenu à les répéter lors de la clôture du séminaire de formation idéologique qu’il a organisé, du 27 au 29 mai à Lubumbashi, à l’intention des 26 coordonnateurs provinciaux de Ensemble pour la République pour les réarmer, afin qu’à leur tour, ils aillent aussi former leurs bases.    

Yves KALIKAT

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort