Jean-Jacques Mbungani au chevet des blessés et sinistrés de près de 2.000 familles 

Jean-Jacques Mbungani au chevet des blessés et sinistrés de près de 2.000 familles 

Le ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani en séjour à Goma avec l’équipe gouvernementale est venu au chevet des blessés et des sinistrés de près de 2000 familles touchées par l’éruption volcanique de Nyiragongo il y a trois jours. 31 victimes doivent être enterrées après ce drame. C’est ce qu’a indiqué la cellule de communication du ministère de tutelle, le lundi 24 mai. 

Réconforter les familles éplorées et les sinistrés de l’éruption volcanique de Nyiragongo à Goma, chef-lieu du Nord Kivu. Tel est le leimotiv du patron du ministère de la Santé publique, Hygiène et Prévention en séjour dans ce coin du pays. 

Un lot important de tôle sera remis à ces familles sinistrées identifiées par la protection civile et leur comité représentatif. Ce, après un avis technique de L’Observatoire volcanique de Goma (OVG) qui doit garantir la sécurité du site qui servira pour la construction de ces abris.

Le site de la Regideso Goma a été également visité pour palper du doigt les besoins de santé liés à l’eau potable pour cette population touchée par cette catastrophe naturelle. Les laves ont emporté les machines, bâtiments, réservoirs et tuyaux privant ainsi 80 pourcent de la population gomatracienne d’eau. 

«La délégation gouvernementale s’est rendue sur le site de la Regideso Goma. Sur place, une scène de dévastation se présente: les machines, les bâtiments, réservoirs et tuyaux de cette installation ont été emportés  par les laves qui fument encore jusqu’à présent. La ville de Goma se trouve à 80% sans eaux à cause de cette catastrophe» poursuit ce communiqué. 

Le Gouvernement central et ses différents partenaires ont promis de conjuguer des efforts pour rétablir la desserte en eau potable. Dans la même optique un cahier de charge, a été remis à Jean-Jacques Mbungani. 

L’équipe gouvernementale qui poursuit son séjour doit effectuer  une visite de réconfort aux blessés touchés par cette éruption volcanique dans 5 centres de santé de Goma.

L’éruption volcanique de Goma s’est produite le dimanche 23 mai dans la soirée faisant 15 morts: 9 morts dans un accident de circulation, 4 dans le camp des prisonniers qui tentaient de s’enfuir de la prison de Munzenze et 2 personnes ont étaient calcinées  par les laves.     Gloire BATOMENE

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort