Gentiny Ngobila nomme Guyfolly Kabeya Pindi Pasi, gestionnaire ad intérim du Marché de la Liberté

Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a jeté son dévolu sur Guyfolly Kabeya Pindi Pasi en le nommant gestionnaire ad intérim du Marché de la Liberté. 34 ans, le nouveau manager de ce lieu de négoces a fait ses études dans les universités ukrainiennes et sud-africaines. Il remplace à ce poste Mme Fatuma Mangaza, déchue de ses fonctions, le 10 mai courant, par l’Assemblée provinciale de Kinshasa (APK), après près de 18 ans de règne, pour mauvaise gestion.

La gestion de ce marché confiée à un résident de Masina est, à n’en point douter, placée sous le signe de la proximité et de la modernisation. Selon des sources, celui qui s’est surnommé « KPP« , voudrait apporter sa touche dans la  gestion en introduisant le système d’informatisation des données.  Mais, avant tout, l’assainissement du marché est en droite ligne de ses priorités. Il devra, par exemple, se faire fort de faire disparaître la montagne d’immondices qui s’est dressé comme la cheminée de la Gécamines, à côté du marché. Au terme d’un audit de départ, se définiront les lignes de force de son action pour le moins ambitieuse.

Le tout premier geste de l’heureux promu a été de témoigner sa reconnaissance au gouverneur de la ville autant qu’au bureau de l’Assemblée provinciale de Kinshasa dont la synergie n’a eu d’égal qu’une volonté concertée et résolue d’imprimer dans cette parcelle de pouvoir de gestion la nouvelle vision du Président de la République, Félix Tshisekedi.

Fatuma Mangaza qui a géré le marché de la Liberté situé dans la commune de Masina, depuis sa création par Laurent Désiré Kabila a été déboutée par l’Assemblée provinciale de Kinshasa. Il lui a été reproché la megestion du marché, la deuxième de la capitale Kinshasa, après le Marché central. La chargée de mission, a été éjectée de son poste le 10 mai. Sur 48 députés que compte l’Assemblée provinciale de Kinshasa, une majorité de 35 députés provinciaux sur les 38 à la séance plénière ont voté pour sa déchéance ainsi que son comité de gestion.

À en croire le député provincial à l’origine de cette question orale avec débat, les moyens de défense présentés par Fatuma Mangaza ont craché sur la mémoire de feu M’zee Laurent Désiré Kabila. Fatuma Mangaza a déposé sa démission auprès du Gouverneur de la ville de Kinshasa 48 heures après sa déchéance conformément à la loi.

Rachidi MABANDU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort