Flem organise un atelier de plaidoyer au niveau national

La Fondation « Lève-toi et Marche » (FLEM), que dirige la religieuse  Liliane MUJING, a débuté depuis le lundi 3 mai, un atelier de formation et de renforcement des capacités des Organisations de la Société Civile des Personnes Vivant avec Handicap (OSC-PVH). Pour les organisateurs, la formation a pour objectif général d’aboutir à un plaidoyer au niveau national pour promouvoir l’intégration sociale  des personnes vivant avec handicap (PVH).

Prévu jusqu’au 8 mai, cet atelier réunit trente-cinq participants issus d’une dizaine d’associations de PVH de Kinshasa. Ils seront ainsi sensibilisés au  développement organisationnel, au plaidoyer et au handisport. Au menu, trois modules. Le premier axé sur les principes et pratiques de la vie associative et de la bonne gouvernance permettra à l’assistance de maitriser les baba d’une association d’en connaitre les textes, de démontrer l’importance de la vie associative. 

Le deuxième module intitulé « Technique de plaidoyer » a pour objectif d’aider les participants à savoir comment mener un plaidoyer auprès des décideurs, comment  rédiger un plan opérationnel pour mener les plaidoyers selon les besoins de chaque association. Et le troisième portera sur l’initiation au volley-ball assis. Ce dernier module aboutira à la création de la ligue Handisport,  et d’une dotation de ballon et de filet pour les équipes.

Après la première séance animée par M. Amédée Chapenda,  le  Pr Henri Bukasa a été l’acteur principal du deuxième jour de l’atelier. Il s’est penché sur les principes et pratiques de la vie associative, avant d’attirer l’attention des participants sur la création, l’organisation, le fonctionnement et la gestion d’une association. Aussi, les a-t-il invités à bien connaitre les textes qui régissent une association, prendre connaissance des statuts, ainsi que les rôles de chacun.

Des connaissances de plus

Du côté des participants, l’atelier est perçu comme une véritable mine d’acquisition des  connaissances. « Cette formation les a beaucoup édifiés sur le ONG et leurs fonctionnements. Personnellement, j’ai compris que les responsables de nos structures ne nous expliquent pas toujours  correctement certaines choses. Il est également important de lire les statuts d’une association avant de s’y inscrire et voir si l’on adhère ou pas. Je remercie la Fondation Lève-toi et Marche pour l’opportunité qu’elle nous a offerte » a indiqué Irène Mabula, membre de l’Association ACODHEMA.

Pour sa part, le directeur de la Fédération congolaise des personnes vivant avec handicap (FECOPHA), Guylain Mwana Ntemba, a fait savoir que cet atelier est un véritable lévier de  renforcement des capacités pour les organisations. Surtout en ce qui concerne la bonne gouvernance qui pose problème dans les associations. Savoir comment décentraliser le pouvoir pour ne pas s’en accaparer, afin de travailler en synergie.

On rappelle que cette formation fait partie du projet « Écoutez-nous, droits et nous II » initié par la responsable de Flem et financé par  l’Union Européenne, la coopération Autrichienne pour le développement et la Caritas Autriche. Le projet a été lancé depuis le début du mois de mars de l’année en cours pour une  durée de  3 ans. 

Fyfy Solange TANGAMU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort