Des notables du Nord-Kivu et du Sud-Kivu créent « Synergie urgence Goma »

La crise humanitaire consécutive à l’éruption du volcan Nyiragongo, le 22 mai immobilise l’attention aussi bien des humanitaires que des autorités congolaises. Face aux multiples besoins créés par cette catstrophe naturelle, des  notables des provinces du Nord-Kivu et Sud-Kivu, se disent mobilisés dans la recherche des  moyens pour répondre à la crise humanitaire survenue dans ce coin de la RDC. 

Ce qui explique la création  d’une structure  regroupant une trentaine de leaders originaires des provinces du Nord-Kivu et du Sud-Kivu, dénommée   » Synergie urgence Goma« . Cette dernière s’est rendue au cabinet du vice-Premier ministre, ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières en vue d’une réponse concertée à l’actuelle crise humanitaire.

Au sortir de cette audience, l’élu de Walikale au Nord-Kivu et porte parole de cette délégation a déclaré: « La   » Synergie Urgence Goma  » est venue auprès du numéro 1 de la Sécurité nationale pour se rendre compte des efforts que fournit le gouvernement congolais par rapport à la situation humanitaire qui prévaut actuellement à Goma, une situation causée par l’éruption volcanique de Nyiragongo« .

Les hôtes du patron de la territoriale  ont fait savoir que leur structure  reste préoccupée par la situation des populations qui se sont déplacées vers la cité de Sake. A en croire Juvenal Munubo, la cité de Sake n’offre pas toutes les garanties d’hébergement. Voilà pourquoi, ils souhaitent  que les populations soient orientées vers la ville de Bukavu dans le Sud-Kivu ou vers un  autre coin qui réunirait les conditions d’accueil nécessaires.

Ensemble, ils ont  évoqué  plusieurs aspects, entre autres sanitaire, sécuritaire et environnemental. Ils ont aussi mis un accent particulier sur le contexte actuel lié à la pandémie de covid-19 qui risque de se propager.

 » Nous allons rester en contact avec le gouvernement à travers le VMP Interieur  pour voir dans quelle mesure faire le suivi ensemble et participer à cette réponse humanitaire du gouvernement pour nos populations « , a ajouté l’élu de Walikale

Toutefois, les interlocuteurs du VPM Daniel Aselo Okito se sont décalrés  satisfaits à l’issue de cette audience, affirmant que  leurs préoccupations ont trouvé un répondant positif. Pour sa part, le patron de la Territoriale  leur a promis de relayer ces messages auprès du Premier ministre.       Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort