Denise Nyakeru honore Mpongo Love ,T’olande Mweya, Friederike Liyolo et Eugène Pongo

La Première Dame de la RD Congo a eu deux journées d’intenses activités culturelles, lundi 3 et mardi 4 courant. Dans le cadre de son projet « Congo au Féminin » lancé  en octobre dernier, Denise Nyakeru Tshisekedi est allée successivement, à la rencontre de Mme T’olande Mweya Chantal, femme poète, de la famille de l’artiste musicienne Mpongo Love d’heureuse mémoire, de la veuve de l’artiste Alfred Liyolo ainsi que de Marie-Eugène Pongo, l’une des premières universitaire de Lovanium en faculté de lettres.

A travers ce concept,   l’épouse du Chef de l’État entend valoriser la femme congolaise en honorant et en dressant des portraits de celles qui ont marqué l’histoire de la RDC durant les 60  dernières années. « Écrivaines ou ménagères, artistes, révolutionnaires ou militantes, « Congo au féminin »  se propose de raconter l’histoire de celles qui, faisant montre d’une bravoure remarquable, ont repoussé les limites à une époque où très peu de femmes ont bravé des stéréotypes« , rapporte un communiqué de presse du bureau de la conjointe du Chef de l’Etat.

Défunte Mpongo Love, la première héroïne honorée ce jour au travers d’une visite de sa famille biologique, est comptée parmi les icônes de la rumba congolaise et est considérée à juste valeur comme le symbole de courage et de l’émancipation féminine en Afrique.

Pour sa part, Mme T’olande Mweya Elisabeth, poète et auteure, est détentrice de plusieurs prix littéraires. Elle est connue pour avoir été la lauréate du concours littéraire « Président Joseph Désiré Mobutu » en 1970, poursuit la source.

 A la deuxième journée de sa visite le mardi 4 mai, la Première dame a honoré deux femmes d’exception. A savoir: Mme Friederike Liyolo, veuve du sculpteur congolais maître Alfred Liyolo à cause de sa passion pour la sculpture et aussi, à cause de son mérite de transmettre son savoir-faire aux jeunes.

Quant à Mme Marie-Eugène Pongo, l’une des premières femmes diplômée de l’université de Lovanium/faculté des lettres, on retiendra qu’elle est l’auteure de plusieurs œuvres littéraires qui ont eu le mérite d’être insérés dans des manuels d’enseignement en RDC.

Au travers de ce projet, la First lady vise la valorisation de la femme dont elle fait son cheval de bataille.

Pour rappel, dans le cadre du même projet, plusieurs autres femmes ont déjà été  honorée par la Première Dame. Cas de Mme Catherine Nzuzi wa Mbombo, l’une des femmes politiques influentes qu’ait connues la RDC et de la Générale Sasa Micheline, première femme colonel au Zaïre et en Afrique.

 Mathy Musau

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort