Bahati aux gouverneurs: «Dialoguez avec vos administrés»

*Le président du Sénat recommande aux nouveaux chefs des exécutifs provinciaux de l’Ituri et du Nord-Kivu de dialoguer avec leurs administrés pour atteindre leurs objectifs.

Les Lieutenants généraux Luboya Nkashama Johnny, gouverneur de l’Ituri et Constant Ndima Kongba, gouverneur du Nord-Kivu avec leurs adjoints ont été reçus le samedi 8 mai par le président du Sénat, Modeste Bahati Lukwebo. Le speaker de la chambre des sages a prodigué des conseils à ses hôtes qui sont en route pour rejoindre leurs postes d’attache.

  Lors de leurs échanges, Modeste Bahati  a rappelé aux nouveaux chefs des exécutifs provinciaux de l’Ituri et du Nord-Kivu le caractère délicat de la mission qui est la leur, en indiquant que leurs faits et gestes sont analysés. « Dans toute mission délicate comme celle-ci, tous vos faits et actes sont analysés. Vous devez donc avoir cela à l’esprit« , a reconnu Modeste Bahati, «  ».

Le lieutenant général Ndima Kongba apprécie à sa juste valeur la rencontre avec  le président de la chambre des sages. Il l’a dit à la presse au sortir de cette audience. « Le commandant suprême des FARDC et de la police nationale nous a confié une mission et pour y aller, nous devons approcher des sages. Hier, nous étions reçus par l’honorable président de l’Assemblée nationale et, aujourd’hui, nous avons l’honneur d’être reçus par l’honorable président du Sénat ». » Ainsi, auprès de ces deux personnalités hier et aujourd’hui, nous venons de recevoir des conseils, des encouragements, parce que la tâche qui nous attend n’est pas facile. La tâche est délicate et nous demande une approche globale. Les encouragements de tout le monde, de tout Congolais, de nos politiciens et de toute notre population nous amèneront certainement à la victoire», a déclaré le gouverneur militaire du Nord-Kivu.

Mettre un terme à la guerre

Conscients de la lourde responsabilité qui est la leur, ils ont dit au président du Sénat leur détermination à « mettre fin à cette situation des guerres qui ne cesse d’endeuiller notre pays« . 

Modeste Bahati Lukwebo se réjouit  du bon choix opéré par le commandant suprême des Forces Armées et de la Police de la RDC. Au cours de ces échanges, le président du Sénat a insisté sur le fait que  ces compatriotes ont la lourde tâche de faire revenir la paix dans  cette partie du pays, théâtre des guerres depuis plus de deux décennies. Le speaker de la Haute assemblée a conseillé  à ses visiteurs de dialoguer avec leurs administrés pour atteindre leurs objectifs. 

Le Lieutenant-général Luboya Nkashama Johnny a été nommé gouverneur de la province de l’Ituri, avec comme adjoint le commissaire divisionnaire Alonga Boni Benjamin. Le lieutenant-général Constant Ndima Kongba a été nommé gouverneur de la province du Nord-Kivu. Il sera secondé par le commissaire divisionnaire Ekuka Lipopo Romy.

L’administration militaire installée dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu sont la conséquence de l’état de siège. Décrété par le président de la République, est entré en vigueur le jeudi 6 mai, et ce,  pour une durée de 30 jours renouvelables.

Dans son dernier message à la nation, dans lequel il justifiait l’état de siège proclamé dans les deux provinces, le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a sonné la mobilisation générale, demandant à chaque catégorie de la société, de faire montre de la solidarité et de la cohésion nationale avec le peuple de l’Est, et de rester vigilante et attentive pendant cette période jusqu’au rétablissement de la paix.  

«Je m’engage dans cette lutte avec détermination de trouver une solution définitive à l’inacceptable situation de l’Est. J’entends le cri de détresse de notre population et ressens les douleurs qu’éprouvent nos mères, nos sœurs, nos filles dans ces provinces ravagées par la barbarie», avait-il déclaré.

A la population locale, le président de la République a appelé à coopération étroite avec les autorités militaires déployées, en dénonçant l’ennemi du peuple et toute complicité. Il a invité la presse à appuyer l’action des FARDC. Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort