Tête-à-tête Félix Tshisekedi-Charles Michel ce jeudi

*Appui de l’UE à la présidence en exercice de l’UA, Covid-19, coopération RDC-UE… au menu des échanges entre les deux personnalités.

Le Président congolais et président en exercice de l’Union africaine,  Félix Tshisekedi, reçoit ce jeudi 29 avril, le président du Conseil européen,  Charles Michel, arrivé à Kinshasa hier mercredi 28 avril après-midi.

Selon une dépêche de la Présidence,  le président du Conseil européen a été accueilli à sa descente d’avion à l’aéroport international de N’djili par le Vice-Premier ministre, ministre des Affaires étrangères,  Christophe Lutundula Pene Apala, ainsi que quelques proches collaborateurs du chef de l’État, dont son directeur de cabinet, Guylain Nyembo.

Le programme du séjour de Charles Michel prévoit  une rencontre bilatérale au Palais de la Nation. Les échanges tourneront, notamment, autour de l’appui de l’Union européenne à la Présidence en exercice de l’Union africaine. Ce n’est pas tout. Les questions liées à la vaccination contre la covid-19, mais aussi les mesures de soutien aux économies africaines touchées par cette crise seront aussi évoquées. La coopération entre la RDC et l’UE sera aussi débattue.

L’agenda de ces deux personnalités prévoit, plus tard dans l’après-midi, l’inauguration au port de la SCPT, de deux bateaux destinés au balisage du fleuve Congo dans son bief navigable. Des navires  dont la construction a été financée par l’Union européenne pour la Régie des Voies Fluviales (RVF).

Le président du Conseil européen clôturera son séjour par un banquet qui lui sera offert par le Chef de l’État à la Cité de l’Union africaine.

Il sied de rappeler que la visite de Charles Michel en République démocratique du Congo constitue une première pour un haut responsable du Conseil européen.

Les deux hommes s’étaient déjà rencontrés en septembre 2020 à Bruxelles. Ils avaient d’ailleurs poursuivi leurs échanges six mois plus tard, en visioconférence, juste quand Félix Tshisekedi venait de prendre la tête de l’UA. C’est en cette période que la rencontre de ce jeudi avait été programmée.

Avec l’investiture du Gouvernement Sama Lukonde le lundi 26 avril, on peut dès lors considérer qu’un obstacle majeur a été écarté. Par conséquent, le chef de l’Etat peut convaincre ses interlocuteurs de l’efficacité de sa doctrine ou nouvelle majorité parlementaire  » Union sacrée de la Nation « .

Sans nul doute aussi que le séjour de Charles Michel va également contribuer à « réchauffer » les rapports entre Kinshasa et l’UE. Car le Président du Conseil européen est avant tout Belge.  Et en tant que tel, il a besoin d’avoir la  » bonne information  » sur la situation de la RDC depuis l’implosion de la coalition FCC-CACH.

On se rappellera que devenue ministre des Affaires étrangères, Mme Wilmès avait rappelé bruyamment l’attachement de son pays au respect de la Constitution.

Didier KEBONGO

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort