Mouvement alternatif au Polisario, le Mouvement Sahraoui pour la paix (MSP) mise sur une solution au conflit fomenté autour du Sahara marocain

Les séparatistes du polisario souffrent d’un discrédit et d’un manque de légitimité qui vont crescendo même auprès de ses anciens  »sympathisants » ou ceux qui étaient jusqu’à un passé récent des pro-Polisario dans l’Amérique du Sud. La création le 22 avril 2020 du Mouvement Sahraouis pour la paix (MSP), un mouvement alternatif au Polisario et une force politique autonome, en témoigne. Ce Mouvement est né d’un ras-le-bol de la suprématie dictatoriale du Front Polisario.

Le MSP a été créé par Lhaj Barikalah, un ancien cadre du polisario qui avait servi de représentant en Amérique Latine et en Espagne. Lhaj Barikalah s’est désolidarisé du polisario à cause de la mauvaise gestion, du clanisme, du tribalisme et du totalitarisme politique qui caractérisent ses dirigeants, qui s’enrichissent sur le dos des sahraouis des camps par le détournement des aides humanitaires et le trafic en tout genre.

Les promoteurs du MSP ont justifié leur initiative par le fait que le polisario  » est épuisé et n’a pas la capacité de se renouveler ni la volonté de s’ouvrir aux idées ou aux nouvelles initiatives, alors même que  » toutes les initiatives et les efforts dans ce sens ont fini par se heurter à l’intransigeance et à l’arrogance d’une vieille direction accoutumée à l’autoritarisme et à la non-démocratie. Selon les initiateurs de ce mouvement, » la stagnation persistante et le manque de perspectives quant à la solution du problème fomenté autour du Sahara marocain, conjugués à  » l’exil sans fin, à la crise humanitaire et sociale et à la détérioration des conditions de vie  » en plus «  des violations des droits de l’homme dont les auteurs continuent de jouir à ce jour d’une impunité absolue (…) ont fini par discréditer et délégitimer le polisario « . En sus de cela, le MSP est une nouvelle force politique sahraouie indépendante qui aspire à devenir un autre point de référence et à contribuer à trouver une solution pacifique au conflit du Sahara. Le MSP remet, donc, en cause la représentativité de la population sahraouie devant la communauté internationale.

Le MSP mise sur le dialogue et les négociations pour atteindre une solution au conflit du Sahara. Il cherche une voie intermédiaire entre les solutions proposées par le Maroc et le polisario.

Le MSP incite les dirigeants du polisario, ainsi que ceux de tous les mouvements politiques, courants et organisations sahraouies, à établir un dialogue afin de coordonner une stratégie commune pour parvenir à une solution pacifique et viable du conflit.

Le MSP demande l’implication des organisations et instances internationales en faveur de la paix au Sahara.    machahid24.com

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort