« Les travaux de réhabilitation du stade Tata Raphaël évoluent à grand pas », constate Didier Tshiyoyo

Les travaux de réhabilitation du stade Tata Raphaël lancés le 9 avril finissant par le Président Félix Tshisekedi, évoluent à grands pas. Le constat est du Haut représentant du chef de l’Etat aux jeux de la Francophonie, Didier Tshiyoyo, au terme d’une descente sur le terrain. Ce site est l’un de ceux qui vont abriter cette compétition en août 2022.

Accompagné du ministre provincial des Sports et de la commissaire générale chargée de la Culture, Arts et Communication de Kinshasa,  Didier Tshiyoyo a commencé sa visite du site dans les environs du stade où sera érigé le village des Jeux de la Francophonie. Ce village qui comprendra des immeubles pour l’hébergement des athlètes et artistes devant venir  de plusieurs pays du monde.

Accueillie par le président de l’Ordre national des architectes, Fiyou Ndondoboni, la délégation a eu droit à une visite guidée dans l’enceinte du site. Ce dernier a expliqué à Didier Tshiyoyo et les autres le déroulement des travaux. Il les a rassurés des dispositions prises pour respecter le délai imparti.

«Je suis extrêmement satisfait. Nous venons de constater que les travaux ont bel et bien commencé et évoluent très vite. Les gens pensent toujours que nous n’allons jamais y arriver. Pourtant . Comme le combat du siècle entre Ali et George Foreman, l’histoire retiendra que la RDC a abrité les 9èmes Jeux de la Francophonie sous la direction du chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi. C’est une joie pour tout le peuple congolais dans cette route vers les Jeux de la Francophonie», s’est-t-il réjoui. 

Le Haut représentant du chef de l’État au comité national des Jeux de la Francophonie s’est engagé à effectuer régulièrement des visites d’inspection sur les différents sites retenus pour abriter ce grand rendez-vous de portée internationale. 

Pour Fiyou Ndondoboni, les travaux sont encore au stade de la fouille. Il s’agit, a-t-il indiqué, de creuser pour trouver le vrai sol, le stabiliser, avant de jeter les fondations sur lesquelles vont  reposer les 14 immeubles à construire dans ce que l’on appelera « Village de la Francophonie« . Il a affirmé que les immeubles allaient déjà commencer à sortir de  terre dans 45 jours.

«Pour aller vite, les travaux seront exécutés le jour comme la nuit. Il y aura deux équipes. Chacune d’elle  aura 8 heures de travail. Les gens vont travailler 24h/24, pour relever le défi et faire en sorte qu’à échéance, nous aurons les yeux. On aura au moins 10 personnes pour chaque immeuble. Ce qui fait que le site aura au moins 1000 personnes en train de travailler jour et nuit. L’idée c’est que tous les immeubles montent au même moment», a expliqué le numéro 1 des architectes congolais.

Prenant la parole au nom de la société « Janamapa Construct » qui exécute ces travaux, l’ingénieur Matu Oscar a affirmé que ces immeubles seront construits en matériaux durables, avant de poursuivre  que les travaux prendront 11 mois et  s’achèveront  au plus tard le 17 mars 2022, conformément au chronogramme établi.

«Nous sommes certains que nous allons respecter le chronogramme établi. Nous allons construire 14 bâtiments dont 12 pour l’hébergement et 2 autres pour les services connexes. Nous avons déjà terminé la fouille de trois bâtiments. Nous comptons d’ici à deux semaines atteindre les 20% de réalisation des travaux», a-t-il promis.

Les travaux de réhabilitation des sites sélectionnés pour les Jeux de la Francophonie vont durer 12 mois. Leur livraison est prévue pour le mois d’avril 2022. 

Il faut rappeler que la 9ème édition des Jeux de la Francophonie se tiendra du 19 au 28 août 2022, dans la capitale congolaise. Plusieurs disciplines sont retenues parmi lesquelles «le Nzango». 

Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort