Les autorités municipales traquent les fabricants et vendeurs d’eau en sachet

Depuis la semaine dernière, les  bourgmestres de différentes communes de la ville de Kinshasa sont derrière  les fabricants et vendeurs d’eau en sachet, communément appelée «eau pure». Cette campagne qui fait suite à la note circulaire du gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila, interdisant la production, l’importation, la commercialisation et l’utilisation des sacs, sachets et autres emballages en plastique.

Du côté de la commune de la Gombe et celle de Kinshasa, des fabricants d’eau en sachet ont été pris en flagrant délit, mercredi dernier, par les bourgmestres des deux communes, accompagnés par des éléments de la Police.

L’objectif étant de faire respecter les instructions de l’autorité urbaine. Ces réfractaires à la loi ont été mis à la disposition du parquet comme l’avait promis le premier citoyen de la ville lors de sa descente sur l’avenue de la Paix à Matete.

Pour rappel, à travers cette mesure interdisant l’usage des sachets en plastique, le gouverneur de la ville vise à protéger les Kinois contre ces produits non biodégradables qui constituent un danger pour l’environnement.

FST

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort