Gouvernement Sama: Gentiny Ngobila et les promus de Kinshasa et du Bandundu se promettent un soutien mutuel

Le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila, s’est entretenu avec les élus nationaux de Kinshasa et du Grand Bandundu, promus au sein du gouvernement de l’Union sacrée de la nation à des postes ministériels. Au cours de cet entretien organisé le week-end dernier autour d’un repas, il a permis à ses hôtes de remercier le Chef de l’Etat pour la confiance placée en ces élus.

Aux députés nationaux de Kinshasa, Gentiny Ngobila leur a exprimé sa satisfaction et présenté ses félicitations. «Cette représentation dans le gouvernement, dit des warriors, est un motif de joie pour la capitale congolaise», a fait savoir l’autorité urbaine. «Les Kinois ont désormais leurs porte-paroles au sein du gouvernement. Ils pourront espérer à une implication directe de l’Exécutif face à leurs revendications», a commenté le Gouverneur de Kinshasa. «Pour le patron de la ville, la capitale a l’occasion de décoller parce que, pour la toute première fois, le Président de la république est un Kinois, et son implication dans le bien-être des populations de la ville en dit long».

Gentiny Ngobila a, par ailleurs, sensibilisé les députés nationaux à l’implication de leurs bases respectives dans l’opération Kinshasa Bopeto.

Soutien mutuel

De leur côté,  les élus nationaux ont exprimé leur gratitude à l’endroit du Chef de l’Exécutif provincial pour avoir pris l’initiative de les mettre ensemble pour discuter des questions liées à la capitale. Ils ont émis le voeu de voir le gouverneur Gentiny Ngobila se rapprocher davantage des élus de la capitale. Ils ont promis un accompagnement sans condition du programme Kinshasa Bopeto. Ils ont, à cet effet, soutenu que les kinois sont appelés à changer de mentalités pour leur bien-être et celui de leur environnement. 

Le gouverneur a particulièrement échangé  avec le député Patrick Muyaya qui, désormais, occupera le poste de ministre de la Communication et médias et de porte-parole du gouvernement. Il s’est aussi entretenu avec l’honorable Chérubin Okende, promu au poste de ministre des Transports et voies de communication. Il en est de même pour les députés Tony Mwaba et Godard Motemona, respectivement ministre  de l’EPST et Vice-ministre des Mines. Il a bouclé la boucle avec le rapporteur adjoint du bureau de l’Assemblée nationale, l’honorable Colette Tshomba, élue de Kinshasa.

Le chef de l’Exécutif provincial a aussi réuni les élus nationaux du Grand Bandundu. Au cours de cette rencontre conviviale, deux dignes filles, élues du Kwango et de Mai-Ndombe ont aussi été honorées pour leur nomination, au sein du gouvernement Sama Lukonde. Il s’agit de Onyege N’sele et Séraphine Tulugu Katuna, respectivement vice-ministre aux Finances et vice-ministre à la Défense Nationale.

  Pour leur part, les députés pétitionnaires d’une éventuelle motion contre le gouvernement Sama Lukonde, présents à ces différentes rencontres, ont tenu à clarifier les choses, indiquant que cette motion n’était pas liée à un quelconque départ de l’Union sacrée, comme l’a prétendu une certaine rumeur.

Fyfy Solange TANGAMU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort