Félix Tshisekedi lance les travaux de réhabilitation des sites retenus

*Didier Tshiyoyo parle d’un signal fort qui marque la ferme volonté d’engager la RDC à relever ce challenge.

Le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a donné officiellement le go des travaux de réhabilitation et d’aménagement des sites sélectionnés pour accueillir les 9èmes Jeux de la Francophonie. La cérémonie de lancement a eu lieu le vendredi 9 avril dernier au Stade Tata Raphaël, dans la commune de Kalamu.

Plusieurs responsables politiques ont pris part à cette cérémonie. Parmi les sites choisis à Kinshasa figurent le Stade Tata Raphaël, le stade des Martyrs, la place Échangeur et la Foire Internationale de Kinshasa (FIKIN).

A en croire, le Haut représentant du chef de l’État à ces Jeux de la Francophonie, Didier Tshiyoyo, outre la réhabilitation du stade Tata Raphaël, il est prévu aux alentours de ce complexe sportif, la construction d’un gymnase et un village des jeux.

Le Stade des Martyrs mettra à disposition ses espaces sous les gradins qui seront réaménagés notamment pour la construction des logements des bénévoles. L’échangeur de Limete et l’espace de la Foire Internationale de Kinshasa seront aussi mis à contribution.

Lancés le vendredi 9 avril, ces travaux de réhabilitation et de réaménagement vont durer douze mois. Selon les organisateurs, les infrastructures réhabilitées et construites seront, en principe, livrées au cours du mois d’avril 2022.

Dans son allocution, le gouverneur de la ville de Kinshasa a affirmé que le choix porté sur la capitale est le fruit de la vision du chef de l’État pour la RDC. Celle de permettre à la capitale congolaise de recouvrer sa place de la ville a abrité plusieurs événements à portée mondiale.

« Cet événement sera une belle occasion pour permettre à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo et première ville francophone, de par la densité de sa population, de reprendre ses lettres de noblesse sur le plan sportif et culturel« , a déclaré Gentiny Ngobila.

Il a invité toutes les autorités, tant provinciales que nationales ainsi que le peuple congolais, de manière générale, à s’approprier ces Jeux qui réuniront plus de 3500 jeunes talents ayant en partage la langue française. 

Pour sa part, le Haut Représentant du chef de l’État chargé des 9èmes Jeux de la Francophonie, Didier Tshiyoyo, a affirmé que cette cérémonie est un signal fort qui marque, une fois de plus, la ferme volonté du chef de l’État d’engager la RDC à relever ce challenge.

Selon un dossier de presse délivré par la Commission communication de l’équipe chargée d’organiser cet événement, pour la première fois dans l’histoire des Jeux de la Francophonie, le « Nzango« , fera partie des disciplines retenues. À en croire la même source, cette nouveauté est une occasion de promouvoir le « Nzango » qui est une discipline propre à la culture congolaise. 

Parmi les disciplines retenues pour cette édition des Jeux de la Francophonie figurent le Basket-ball féminin (18-25 ans), le Football masculin (pour les moins de 23 ans), l’athlétisme dans toutes ses déclinaisons (course, saut, lancer, marathon), le Handisport, le cyclisme, les luttes africaines et libres, le tennis de table et le judo et bien d’autres.

Les 9èmes Jeux de la Francophonie seront organisés du 19 au 28 août 2022.

Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort