Enfin, Josky Kiambukuta inhumé à la Nécropole Entre Terre et Ciel

Décédé le 7 mars, l’artiste musicien Josky Kiambukuta a, enfin, été inhumé le dimanche 11 avril à la Nécropole Entre Terre et Ciel, dans la commune de la N’sele.

Kinshasa a rendu ses derniers hommages à cet ancien musicien de l’orchestre TP Ok Jazz de feu Luambo Makiadi Franco. En témoigne la présence d’un conseiller spécial du chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi, du gouverneur de la ville Gentiny Ngobila et de plusieurs personnalités publiques à la cérémonie de recueillement organisée dans l’enceinte de l’hôpital du cinquantenaire et à la place des Artistes en plein Matonge dans la commune de Kalamu.

Outre les officiels, des kinois venus de tous les coins de la capitale ont pris d’assaut la cour de l’hôpital du Cinquantenaire, dès les premières heures de la matinée. Tous venus rendre un dernier hommage à Josky Kiambukuta. Y compris les artistes musiciens qui ont conduit la dépouille de l’illustre disparu, à travers les chansons. Ce, de la sortie de la morgue jusqu’au lieu de l’inhumation.

Plusieurs discours ont été prononcés sur place, retraçant les qualités artistiques de Josky Kiambukuta. Au nom du gouverneur de la Ville, la Commissaire provinciale à la Culture, Yvette Tabou a affirmé que cet artiste musicien restera dans le panthéon des grands noms de la musique congolaise.

Jossart Nioka Longo a indiqué que Josky faisait partie de ses idoles. 87 ans d’âge, Jeannot Bombenga a rappelé qu’il était parmi les aînés qui ont accompagné Josky Kiambukuta dans les débuts de sa carrière.

Avant de se diriger vers la Nécropole Entre Terre et Ciel, la dépouille est passée par la place des Artistes, à Matonge, où une plaquette commémorative en son nom a été dévoilée par la commissaire provinciale à la Culture Yvette Tabou.

Ces obsèques ont été retransmises en direct sur la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) et sur la chaîne de télévision privée Kin 24, grâce au financement du mécéne de la musique congolaise Alita Tshamala. Son représentant Érick Kalala a insisté sur les liens forts qui unissaient Alita Tshamala à Josky Kiambukuta qu’il considère comme un frère.

« Josky Kiambukuta fait partie du patrimoine culturel congolais. Il est dans le panthéon des grands noms de la musique congolaise. Il est le premier à avoir immortalisé l’honorable Alita Tshamala dans ses chansons. A partir de là, ils sont devenus des vrais frères. C’est comme ça que pour permettre à tous les Congolais de pouvoir lui rendre un dernier hommage, Alita Tshamala a payé la retransmission en direct de ces obsèques dans deux chaines de télévision congolaises« , a déclaré Erick Kalala.

Représentant le gouverneur de la province du Kongo Central à ces obsèques, Murphy Lutete, son conseiller chargé des questions politiques, a appelé les décideurs politiques congolais à pérenniser les héritages culturels des grands noms de la musique congolaise.

L’artiste musicien Josky Kiambukuta est décédé le 7 mars 2021, à la Clinique Ngaliema, de suites d’un lointain accident vasculaire cérébral (AVC). Il est mort à l’âge de 72 ans.

Orly-Darel NGIAMBUKULU

Laisser un commentaire

Suivez-nous sur Twitter
eskort eskişehir - adana eskort - escort - izmit eskort - mersin eskort